home fr
achetez où?

Choisissez le sucre de fleur de coco. Abandonnez l’aspartame, la stevia, la cassonade ou la mélasse

Des sortes de sucre comme le sucre cristallisé, la cassonade, le sucre roux

Le sucre a toujours été associé au bon. Il est lié à la douceur, au réconfort. Les aliments au goût sucré sont toujours bons à la première bouchée. Si on vous met une assiette de sucreries sous le nez, vous êtes attiré par toutes ces douceurs. En fait, à quel point le sucre est-il bon ?

Le sucre cristallisé (sucre en poudre blanc) est souvent un sucre pur raffiné, sans minéraux ni vitamines

La véritable qualité du sucre dépend de la sorte de sucre qui se trouve dans votre assiette. Avez-vous déjà entendu parler du « choc » causé par le sucre raffiné ? La consommation de sucre cristallisé, un sucre raffiné très blanc, revient pour votre corps à absorber une quantité d’amidon raffiné. Dans ce cas, il s’agit d’un amidon sans les vitamines, les minéraux et les protéines qui se trouvent par ailleurs dans les matières premières du sucre, notamment le jus de la canne à sucre ou de la betterave sucrière.

Votre corps ne reconnaît pas cet amidon dénaturé et ne peut pas l’assimiler. Cela provoque alors un état de choc, car l’amidon acidifie le sang très rapidement. Votre organisme met alors immédiatement en œuvre des mécanismes pour rétablir l’équilibre acide/base de votre sang. Malheureusement, votre corps entreprend pour cela une razzia dans vos réserves.

Il a en effet besoin de minéraux : grâce au sodium, au potassium, au magnésium et au calcium, il peut produire un acide neutre en mesure de rétablir cet équilibre. Votre organisme peut venir à bout d’un seul de ces chocs avec succès. Mais imaginez que vous l’exposiez tous les jours, et parfois plusieurs fois par jour, à une telle attaque, ce scénario se répéterait encore et encore.

Cassonade (sucre roux), sucre de canne, panela, mélasse

Vous pourriez alors penser que le sucre roux serait plus complet, et donc, plus sain que le sucre blanc.

Comment est produit le sucre roux (cassonade) ? Les morceaux de betteraves trempent dans l’eau chaude, ce qui permet d’en extraire le jus brut. Ce jus est soumis à un processus de purification et de concentration qui consiste à le cuire jusqu’à obtenir des cristaux de sucre. Ce sucre blanchit sous l’influence de l’eau et de la vapeur. La mélasse est le sous-produit de ce processus.

Parfois, le jus brut complet est concentré et séché. La mélasse qui en résulte a des couleurs de sucre roux : c’est le sucre que nous appelons « cassonade ». Bien sûr, il y a aussi le sucre roux ordinaire : du sucre blanc caramélisé. Le sucre de canne et la panela sont aussi considérés comme des sucres roux. Le sucre roux est-il plus nutritif que le sucre blanc ?

En théorie, le sucre roux contient encore des minéraux et des vitamines, dans le cas où un peu de mélasse y a été laissé. Mais les concentrations de ces vitamines et minéraux sont si faibles qu’ils ne présentent aucun avantage significatif pour la santé. Si vous choisissez du sucre roux (cassonade), il ne peut s’agir, dans le meilleur des cas, qu’un choix dicté par une mode.

La stevia est un choix malheureux comme édulcorant, avec des isolats et des excipients mauvais pour la santé

La stevia est l’édulcorant à la dernière mode. En fait, nous ne devrions pas parler de « stevia », car les extraits que nous utilisons comme édulcorants ne représentent qu’une petite partie de la plante Stevia. Ces composants sont extraits de la plante et cristallisés. Ils figurent en Europe sur nos étiquettes comme additifs alimentaires. En fait, vous consommez des isolats quand vous choisissez la stevia.

La stevia n’est pas sans risque, avec des quantités limites maximales et des excipients douteux

Il existe depuis 2011 une dose journalière admissible : 4,25 mg par kg de poids corporel. Lisez attentivement les étiquettes quand vous achetez de la stevia : on complète parfois la quantité de glycosides de stéviol autorisée par un autre « édulcorant ». La maltodextrine en est l’exemple le plus courant. En plus d’agent de remplissage, il sert aussi à masquer le goût des glycosides de stéviol qui est légèrement amer et métallique. Si vous préférez la stevia, il est important de connaître les produits de charge les plus sains : l’érythritol ou les acides aminés glycine et leucine.

Vous voulez en savoir plus sur la stevia ? Amanprana passe le test de la stevia

L’aspartame, fabriqué à partir d’acides aminés, se dégrade en méthanol, puis en formaldéhyde et en acide formique

Les femmes qui aspirent à être encore mamans – oui, vous lisez bien – doivent éviter l’usage de l’aspartame. Pourtant, environ 6000 produits du monde entier se vantent d’en contenir.

Dans votre corps, l’aspartame se dégrade en acide aspartique et phénylalanine, deux produits qui sont eux-mêmes métabolisés en produits résiduels. Le problème est qu’on y trouve du méthanol, un produit assez malsain. Le méthanol est pris en charge par le foie, qui le dégrade en formaldéhyde et en acide formique, une substance qui sert à embaumer les cadavres.

L’aspartame produit du méthanol, dangereux pour les personnes souffrant de phénylcétonurie

Mais une momification lente n’est pas le seul mal que s’inflige un consommateur d’aspartame. Le méthanol est en fait très toxique. Une trop grande ingestion de ce produit peut provoquer une acidose métabolique ayant pour conséquences la cécité et une intoxication du système nerveux central. La phénylalanine n’est pas non plus sans danger pour personnes souffrant d’une maladie génétique appelée phénylcétonurie. Ces personnes ne peuvent pas métaboliser cet acide aminé, ce qui entraîne une trop forte concentration dans le sang, avec des effets terribles sur le cerveau. C’est pourquoi les produits à base d’aspartame mentionnent, nous l’espérons, qu’ils ne sont pas destinés pour les personnes souffrant de cette maladie.

On rassure les consommateurs en leur disant que notre organisme peut supporter de faibles doses de méthanol. En moyenne, notre foie métabolise quotidiennement 22 mg par minute de formaldéhyde formé par des processus biochimiques. Mais la question devrait être alors : pourquoi ajouter du formaldéhyde supplémentaire ?

Le sucre de fleur de coco est-il sain ? Le sucre de fleur de coco comparé aux autres sortes de sucre

Comment le sucre de fleur de coco se comporte-t-il par rapport aux autres sortes de sucre ? Lisez ici plus d’informations sur les sucres raffinés et cliquez ici pour connaître la quantité de minéraux contenue dans le sucre de fleur de coco en comparaison avec d’autres sucres. Vous en saurez plus ici sur le sucre de fleur de coco et l’index glycémique.

Les bâtonnets de sucre Gula Java
Les bâtonnets de sucre Gula Java
  • Sucre de fleur de coco, non raffiné avec de nombreux antioxydants et minéraux
  • Pratique à transporter partout.
  • Faible indice glycémique (35)
  • Le sucre le plus durable selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé)
Plus d'info + acheter
Pas d'aspartame ou de stévia dans votre barista blend idéal Du café sain au sucre sain: le sucre de fleur de coco Sucres sains? Optez pour le sucre de fleur de coco au lieu d'opter pour les édulcorants, le stévia ou l'aspartame.