home fr
achetez où?

Les catéchines, dont les EGCG présentes dans le superaliment Matcha, dans le thé vert ou dans les boissons de performance protègent contre le cancer, l'obésité, l'athérosclérose, le diabète et ….

Le Matcha contient beaucoup de Polyphénols, bénéfiques pour l'organisme. Il contient aussi de la caféine naturelle et beaucoup de molécules EGCG, qui ont un effet de ralentissement des cellules cancéreuses.

Toute la feuille de thé de Matcha est consommée, et tous les éléments sains contenus dans la plante sont donc absorbés.

J'en bois avant le sport et après le sport, je suis devenu accro au thé vert.

Attila Hildmann, le cuisinier végétalien et l’auteur de livres de cuisines, Allemagne

Les catéchines et en particulier les EGCG (épigallocatéchines gallates) présentes dans le thé vert sont des superaliments et protègent le système immunitaire. Elles ont une action antiallergique. Ce sont également les catéchines qui ont une action efficace contre le cancer, l'obésité, l'athérosclérose, le diabète, les bactéries et les virus. Les catéchines EGCG du Matcha ont par ailleurs un effet positif immédiat sur le système nerveux cognitif (aspect intéressant en cas d'Alzheimer). Les catéchines renforcent les os et les muscles. La prise d'une médication est renforcée par l'utilisation du superaliment Matcha. Le Matcha influence les enzymes lipolytiques du foie et garantit une perte de poids (avec succès dans le traitement de l'obésité).

Matcha et la science: catéchines

La catéchine EGCG présente dans le Matcha a un effet positif sur le système immunitaire et réduit les allergies liées aux IgE. 1
Les catéchines peuvent se lier à certains médicaments et diminuer ainsi leur action. Le Matcha et les suppléments au thé vert peuvent donc affaiblir l’action des médicaments synthétiques.  24
Les catéchines EGCG présentes dans le Matcha ont une action anti-cancer, anti-obésité, anti-athérosclérose, anti-diabète, antibactérienne et antivirale.  27
Les catéchines présentes dans le thé vert et le thé blanc ont un effet positif sur la maladie d’Alzheimer et sur d’autres maladies de la vieillesse, sur les risques cardiovasculaires et sur le cancer.  29
Les catéchines et les flavonoïdes présents dans les feuilles de Matcha empêchent la fermentation de l’alcool dissout dans le corps.  32
Les catéchines présentes dans le Matcha ont une action antiallergique. 33
La catéchine EGCG présente dans le Matcha améliore la mobilité et la vitalité du sperme (de cochon). 36
Outre les catéchines, les extraits de sous-produits du Matcha ont eux aussi une action antivirale en cas de grippe.  47
Les catéchines EGCG présentes dans le Matcha ont un effet positif immédiat sur le système nerveux cognitif. 52
Les ECGC présentes dans le Matcha stimulent les cellules saines : elles ont un effet positif sur les chances de survie, la multiplication, la viabilité et la division de cellules saines dans les cas de cancer des ganglions. 57
Les catéchines EGCG présentes dans le Matcha aident à prévenir les inflammations (en freinant la migration des macrophages dans les kératinocytes). 60
Les EGCG présentes dans le Matcha ralentissent la croissance des mélanomes. 63
Les EGCG présentes dans le Matcha peuvent empêcher le développement de l’activité des cellules musculaires vasculaires, provoquée par un taux trop élevé de glucose. 64
Les EGCG présentes dans le Matcha stimulent les propriétés de consolidation des os et de dégraissage des cellules souches. 69
Les EGCG présentes dans le Matcha peuvent être un excellent complément alimentaire dans la prévention du cancer de l’intestin. 71
Les EGCG présentes dans le Matcha offrent des possibilités de prévention du cancer. 72
Le Matcha, les EGCG, la quercetine ou la caféine augmentent l’action antioxydante du sérum et du foie, et renforcent l’épaisseur des membranes. C’est la caféine présente dans le Matcha qui semble avoir l’effet le plus important sur les enzymes métaboliques étrangers. 88
Les catéchines présentes dans le Matcha diminuent la déperdition d’énergie, la perte d’antioxydants, l’atrophie musculaire et la rétraction des muscles du squelette. 91
Les EGCG présentes dans le Matcha diminuent l’infiltration graisseuse du pancréas (adipose) et diminuent la prise de poids. 92
Des dérivés d’EGCG provenant du Matcha semblent être de bons antioxydants lipophiles, tant dans la nourriture, les cosmétiques que dans leur utilisation médicale. 101
Les EGCG provenant du Matcha régulent la croissance des cellules et le cycle cellulaire dans les cellules du tissu conjonctif cutané humain. 102
Les nanoparticules de polymères des EGCG provenant du Matcha prouvent leur action anti-cancer et renforcent l’action de la ciplastine, un médicament utilisé dans le monde entier. 104
Contrairement au resvératrol (issu par exemple du raisin rouge), les EGCG présentes dans le Matcha ont un effet protecteur en cas de toxicité rénale (induite par le cisplatine). Au niveau moléculaire, le cisplatine engendre un stress oxydant et des inflammations, qui sont contrés par les EGCG. 106
Les EGCG issues du Matcha ont un effet protecteur contre les cancers du sein et de la prostate, les cancers de la peau et du poumon, ainsi que les cancers de la bouche, de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle et du côlon, de la vessie, du foie et du pancréas. Les molécules responsables d'une modification de la structure cellulaire doivent faire l'objet d'un examen plus approfondi. 112
La concentration en aluminium dans les théiers dépend de la terre sur laquelle ils poussent. L'aluminium accroît la teneur en catéchine dans le thé et joue un rôle important dans le processus de croissance de la plante. 113
Les EGCG présentes dans le Matcha inhibent l'angiogenèse (la formation des vaisseaux sanguins) et freinent ainsi la croissance des tumeurs. Les EGCG sont décelables dans les mitochondries et dans le cytoplasme. 114
Les compléments à base de Théanines et de catéchines issues du Matcha semblent efficaces dans la prévention d'une infection grippale. 117
Les EGCG du Matcha renforcent l'effet thérapeutique du témozolomide, un médicament destiné à traiter les tumeurs au cerveau. 121
Si elles sont prises en grand quantité et en l'absence d'apport alimentaire (pendant des (périodes de jeûne), les EGCG peuvent s'avérer toxiques pour le foie. Un cas d'hépatite a été signalé au Danemark, après qu'un individu ait bu 4 à 6 tasses de thé vert par jour pendant six mois. 122
Concentration accrue d'EGCG dans le plasma sanguin après administration orale d'extrait de thé vert dans du riz. 124
La prise de catéchines améliore l'absorption de la médication par le plasma sanguin. 125
L'efficacité des EGCG présentes dans le Matcha augmente avec la température de l'eau du thé. Un taux élevé d'EGCG a également un effet plus important sur la production d'IgA. 130
Les EGCG présentes dans le Matcha stimulent les protéines de liaison dans le mécanisme du glucose. 133
L'action amincissante de caféine et des catéchines présentes dans le Matcha s'explique facilement par l'influence du système nerveux sympathique, par une libération d'énergie accrue et par une combustion des graisses plus importante. Sont également possibles une perte d'appétit, une stimulation des enzymes hépatiques lipolytiques et un ralentissement du métabolisme. 134
Les gallocatéchines du Matcha et les curcuminoïdes présents dans le gingembre semblent être parfaitement adaptés à une association conjointe ou individuelle à des antibiotiques et à une médication anticancéreuse. 138
Les EGCG présentes dans le Matcha offrent des possibilités en matière de protection du système immunitaire. 147
L'ajout de catéchines issues du thé vert dans le dentifrice protège la gencive et apaise les inflammations. 148
Grâce aux EGCG présentes dans le Matcha, la toxicité rénale n'est plus fatale. 149
Le Matcha a un effet positif sur la thyroïde et sur la formation d'un goitre beaucoup plus important que le thé noir en raison de la différence de la concentration en catéchines. 152
Les polyphénols présents dans le Matcha (50 % d'EGCG) possèdent une valeur antioxydante élevée et protègent contre le rayonnement.  157
Les molécules auto-oxydantes présentes dans les catéchines du thé sont facilement absorbées par les cellules épithéliales de l'intestin. 168
Les EGCG du Matcha peuvent être impliquées dans le traitement des maladies d'Alzheimer, de Parkinson et de Huntington, car elles lient et stabilisent les structures des tétramères de transthyrétine. 169
Une prise orale d'EGCG préserve une bonne fonction cardiaque après une ischémie-reperfusion, éventuellement due aux propriétés antioxydantes et évitant la mort cellulaire. Ainsi, le Matcha peut s'avérer un outil cardioprotecteur simple, en particulier en cas de chirurgie cardiaque. 172
Les catéchines présentes dans le thé vert et le thé noir sont en mesure de briser le lien moléculaire entre l'inflammation et la formation du cancer. Elles freinent les cellules cancéreuses de l'estomac. 173
L'EGCG, la catéchine la plus importante présente dans le Matcha, a un effet antimicrobien sur divers micro-organismes bactériens responsables de maladies, notamment le Stenotrophomonas maltophilia. 175
L'effet positif des EGCG sur les rhumatismes est scientifiquement prouvé. D'autres études précliniques sont nécessaires avant que des études cliniques sur des patients souffrant de troubles articulatoires  ne puissent être effectuées. 176
L'EGCG réduit la fabrication de lipofuscine, un pigment associé à l'âge. Par conséquent, le Matcha peut également offrir une protection contre les maladies liées à l'âge. 179
Les principaux polyphénols du thé, les EGCG, entraînent un processus de dégradation du fer dans les neurones et protègent ainsi le système nerveux contre la formation de radicaux libres. 183
Les personnes obèses présentent un taux plus faible de Tregs (cellules T régulatrices) et une production d'IL-10 moins importante que les personnes sveltes. Les EGCG issues du Matcha améliorent la fonctionnalité des Tregs et stimulent la production et le nombre de cellules IL-10. Le Matcha peut par conséquent être impliqué efficacement dans le traitement du surpoids.  187
Les EGCG du Matcha régulent l'action de deux molécules qui jouent un rôle clé dans la transformation de la médication dans l'organisme. Outre l'effet anti-cancer, le Matcha donne de bons résultats dans le traitement du cancer du sein chez des patientes résistantes au médicament tamoxifène.  188
Le Matcha offre une protection contre une lésion induites par l'ischémie-reperfusion myocardique, probablement en raison de la sensibilité de certaines enzymes aux catéchines présentes dans le thé. 191
Les antioxydants présents dans les catéchines du Matcha améliorent la fonction hépatique en cas de dommages au foie.  193
Les catéchines présentes dans le Matcha inhibent la formation de métastases tumorales.  197
Le Matcha aide à neutraliser le venin de serpent. Les théaflavines et les EGCG protègent les muscles et les nerfs contre le blocage neuromusculaire irréversible dû au poison. 198
Les EGCG présentes dans le Matcha tuent les cellules cancéreuses de différents types, notamment les cellules du cancer de la prostate. Les EGCG n'affectent pas les cellules saines. 203
Les EGCG du thé vert et du noir modifient la constitution de l'organisme, améliorent la tolérance au glucose et modifient le métabolisme. Elles aident à réduire l'accumulation de graisse dans l'organisme. 206
Les catéchines présentes dans le Matcha réduisent le stress oxydant chez les patients souffrant de tuberculose pulmonaire.  207
Les catéchines du thé (les cannabinoïdes) peuvent influencer positivement les récepteurs du système nerveux central. 208
Les catéchines du thé inhibent les cellules du cancer intestinal en freinant la production des protéines responsables des métastases.  213
Les EGCG présentes dans le Matcha diminuent la division cellulaire et stimulent la destruction cellulaire en cas de léïomyome malin (tumeur des muscles souples (cœur et utérus)). 219
Les EGCG et la quercétine du Matcha dans les produits de soins de la peau augmentent la protection contre le rayonnement UV et le vieillissement de la peau.  220
Les catéchines présentes dans le Matcha ont un effet positif sur les vaisseaux sanguins. 223
Le Matcha a une valeur alimentaire supérieure et contient plus d'EGCG que les autres thés verts. Le Matcha réduit la teneur en glucose, le taux de triglycérides et le cholestérol, et il restaure les dommages rénaux et hépatiques chez les patients atteints de diabète de type II.  224
La consommation de deux tasses de Matcha avec un complément de catéchines améliore la constitution corporelle et réduit la graisse abdominale. 229
Les catéchines du Matcha permettent de lutter contre l'athérosclérose : les EGCG inhibent la formation de plaques athérosclérotiques. 232
Les ECGC présentes dans le Matcha répriment la biosynthèse des prostaglandines qui jouent un rôle dans la genèse du cancer.  233
Les catéchines présentes dans le Matcha possèdent des vertus anticancéreuses et semblent essentiellement efficaces contre le cancer de la prostate. On a également constaté de bons résultats pour le cancer du poumon, de la vessie et du pancréas. Différentes études révèlent toutefois des résultats différents, raison pour laquelle une recherche plus approfondie est indiquée. 239
Les EGCG présentes dans le Matcha renforcent la vitalité des cellules cutanées et peuvent par conséquent améliorer la santé de la peau. 249
Le Matcha semble prometteur dans le traitement du virus VIH. Les EGCG, les polyphénols les plus importants du Matcha, semblent influencer la qualité du sperme et contrer par conséquent une propagation du VIH. 250
En leur qualité de composants essentiels des catéchines du Matcha, les EGCG offrent une protection contre les anomalies hépatiques. 252
Les EGCG présentes dans le Matcha inhibent l'activation des leucocytes, ce qui signifie que le Matcha constitue également un agent anti-inflammatoire prometteur. 253
Les EGCG présentes dans le Matcha incitent les cellules cancéreuses à s'autodétruire. Ainsi, le Matcha soutient l'action chimiothérapeutique (dans le cas du cancer des voies biliaires).  270
Les EGCG présentes dans le Matcha ralentissent une infection par le virus VIH. L'utilisation d'EGCG dans des concentrés physiologiques ouvre des possibilités en matière de nouveaux traitements du VIH. 272
Les EGCG présentes dans le Matcha aident à signaler une carence en insuline auprès des  jeunes cellules adipeuses. 274
Les EGCG présentes dans le Matcha ont une action salutaire sur le poids, la glycémie et le risque cardiovasculaire. 276
Les EGCG présentes dans le Matcha inhibent la production de nouvelles cellules du tissu conjonctif cardiaque, ce qui réduit le risque d'hypertrophie cardiaque (croissance cellulaire anormale). 279
Les EGCG du Matcha prolongent la durée de vie et la résistance au stress (du Caenorhabditis elegans (nématode)). 280
Les EGCG du Matcha ont des effets favorables sur la survie face au stress (chez le Caenorhabditis elegans) et s'avèrent par conséquent essentielles dans la recherche anti-âge. 283
Les propriétés anticancéreuses des différentes catéchines présentes dans le Matcha diffèrent en fonction du type de cancer.  293
Les EGCG issues du Matcha peuvent améliorer l'hyperglycémie (un glucose sanguin trop élevé) en influençant les mécanismes musculaires sensibles à l'insuline. 297

 

Gula Java Matcha +Vit D
Gula Java Matcha +Vit D
  • Concentration + Energie
  • Apaisement et esprit zen
  • Riche en chlorophylle pour un effet detox
  • Qualité Kotobuki Matcha
Plus d'info + acheter
Kotobuki Matcha
Kotobuki Matcha
  • Concentration, esprit zen et effet detox (chlorophylle)
  • 137x plus de catéchines EGCG que dans le thé vert
  • Super-aliment: vit. E, des fibres, des minéraux, des tanins, +15 types de protéines,...
  • Beaucoup d’antioxydants
Plus d'info + acheter
Maigrir avec les boissons performances gula java: maigrir facilement et vaincre le surpoids avec un résultat rapide.