home fr
achetez où?

Vaincre le cancer avec du thé vert. Utilisez du Matcha Kotobuki d'Amanprana de première qualité.

Le Matcha contient beaucoup de Polyphénols, bénéfiques pour l'organisme. Il contient aussi de la caféine naturelle et beaucoup de molécules EGCG, qui ont un effet de ralentissement des cellules cancéreuses.

Toute la feuille de thé de Matcha est consommée, et tous les éléments sains contenus dans la plante sont donc absorbés.

J'en bois avant le sport et après le sport, je suis devenu accro au thé vert.

Attila Hildmann, le cuisinier végétalien et l’auteur de livres de cuisines, Allemagne

Le Matcha réduit le risque de cancer. Les catéchines présentes dans le thé vert sont en mesure de briser le lien moléculaire entre l'inflammation et la formation du cancer. Les EGCG (épigallocatéchine gallate) sont également efficaces face aux cancers du sein et de la prostate, face aux cancers de la peau et du poumon, face aux cancers de la bouche et de l'œsophage, face aux tumeurs du foie, du pancréas, des intestins, de l'estomac, de la vessie et du cerveau. La croissance des tumeurs est ralentie. Les EGCG n'affectent pas les cellules saines. Le Matcha a par ailleurs une influence sur la médication.

Matcha et la science: cancer

Le Matcha a des propriétés thérapeutiques ; il a une action antibactérienne, antioxydante et anti-tumorale, il est anti-inflammatoire et lutte contre le vieillissement. 7
L’effet antioxydant du Matcha peut réduire les radicaux libres chez les patients cancéreux. 20
Les catéchines EGCG présentes dans le Matcha ont une action anti-cancer, anti-obésité, anti-athérosclérose, anti-diabète, antibactérienne et antivirale.  27
Les hydrates de carbone du thé ont montré une action anti-tumorale puissante chez les animaux de laboratoire souffrant de cancer du foie. 31
Le Matcha protège contre les risques cardiovasculaires, le cancer et les maladies neurodégénératives, et aide à perdre du poids. 40
Le Matcha reste efficace dans le cas du cancer du pancréas. 56
Les ECGC présentes dans le Matcha stimulent les cellules saines : elles ont un effet positif sur les chances de survie, la multiplication, la viabilité et la division de cellules saines dans les cas de cancer des ganglions. 57
Les polysaccharides présents dans les fleurs de thé ressemblent à des polymères naturels avec des propriétés antioxydantes, protectrices et anti-cancer. 61
Les EGCG présentes dans le Matcha ralentissent la croissance des mélanomes. 63
Les EGCG présentes dans le Matcha peuvent être un excellent complément alimentaire dans la prévention du cancer de l’intestin. 71
Les EGCG présentes dans le Matcha offrent des possibilités de prévention du cancer. 72
L’action anti-cancer de la curcumine du curcuma et celle des catéchines du Matcha se renforcent mutuellement. 77
L’acide aminé L-Théanine est considéré comme responsable du goût du Matcha. Il augmente également la concentration tout en assurant la détente, et possède des propriétés connues de prévention du cancer, de soutien du système immunitaire et de protection du système cardiovasculaire. 80
Un mélange de lysine, de proline, d’acide ascorbique, d’extraits de Matcha et d’autres ingrédients est considéré comme une clé importante dans le traitement futur de la leucémie. 84
Les flavonoïdes présents dans le Matcha éliminent les radicaux libres et provoquent également des réactions pro-oxydatives dans les cellules tumorales. 85
Le Matcha réduit les risques de cancer des ovaires et de cancer de l’endomètre. 95
Le Matcha non fermenté et le rooibos diminuent l’étendue des tumeurs de l’œsophage et freine la division des cellules. 98
Les propriétés du Matcha quant à la protection contre le cancer ont été prouvées par des tests sur des animaux et examinés dans des études épidémiologiques. 99
Les polyphénols présents dans le Matcha jouent à la fois un rôle d’antioxydant et de pro-oxydant dans la prévention des cancers : les radicaux libres, tout comme les cellules tumorales sont « dévorées » par les polyphénols. 100
Les nanoparticules de polymères des EGCG provenant du Matcha prouvent leur action anti-cancer et renforcent l’action de la ciplastine, un médicament utilisé dans le monde entier. 104
En raison de l'effet du Matcha et de la médication, les patients cancéreux qui boivent du Matcha doivent faire l'objet d'une surveillance renforcée. 109
Les EGCG issues du Matcha ont un effet protecteur contre les cancers du sein et de la prostate, les cancers de la peau et du poumon, ainsi que les cancers de la bouche, de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle et du côlon, de la vessie, du foie et du pancréas. Les molécules responsables d'une modification de la structure cellulaire doivent faire l'objet d'un examen plus approfondi. 112
Les EGCG présentes dans le Matcha inhibent l'angiogenèse (la formation des vaisseaux sanguins) et freinent ainsi la croissance des tumeurs. Les EGCG sont décelables dans les mitochondries et dans le cytoplasme. 114
Les EGCG du Matcha stimulent les capacités autodestructrices du cytoplasme, ce qui ralentit la croissance des cellules cancéreuses. 115
Les EGCG du Matcha renforcent l'effet thérapeutique du témozolomide, un médicament destiné à traiter les tumeurs au cerveau. 121
Les gallocatéchines du Matcha et les curcuminoïdes présents dans le gingembre semblent être parfaitement adaptés à une association conjointe ou individuelle à des antibiotiques et à une médication anticancéreuse. 138
Une manifestation altérée de cancer du sein peut être due à l'efficacité d'un traitement à base de Matcha. 144
Un complément alimentaire à base de lysine, de proline, d'acide ascorbique et de thé vert influence les enzymes responsables de la prolifération et des métastases de tumeurs malignes. 161
Les antioxydants et pro-oxydants présents dans le Matcha peuvent jouer un rôle dans la prévention du cancer : un examen des mécanismes. 170
Les catéchines présentes dans le thé vert et le thé noir sont en mesure de briser le lien moléculaire entre l'inflammation et la formation du cancer. Elles freinent les cellules cancéreuses de l'estomac. 173
Tout comme dans le thé vert, les polyphénols présents dans le thé noir ont une action anticancéreuse. 180
Les polyphénols du thé vert répriment l'activité tumorale et la vascularisation en cas de cancer de la vessie. 181
Les EGCG du Matcha régulent l'action de deux molécules qui jouent un rôle clé dans la transformation de la médication dans l'organisme. Outre l'effet anti-cancer, le Matcha donne de bons résultats dans le traitement du cancer du sein chez des patientes résistantes au médicament tamoxifène.  188
Les catéchines présentes dans le Matcha inhibent la formation de métastases tumorales.  197
Associé à de la lysine, à de la proline et à de l'acide ascorbique, le Matcha freine de 50 % la croissance des tumeurs.  201
Les EGCG présentes dans le Matcha tuent les cellules cancéreuses de différents types, notamment les cellules du cancer de la prostate. Les EGCG n'affectent pas les cellules saines. 203
Les polyphénols présents dans le thé vert et le thé noir ont un effet inhibiteur sur le cancer du sein. 205
Certains compléments alimentaires, qui contiennent notamment du Matcha, semblent avoir un effet inhibiteur sur le développement des tumeurs pulmonaires. 212
Les catéchines du thé inhibent les cellules du cancer intestinal en freinant la production des protéines responsables des métastases.  213
Les EGCG présentes dans le Matcha diminuent la division cellulaire et stimulent la destruction cellulaire en cas de léïomyome malin (tumeur des muscles souples (cœur et utérus)). 219
Un complément à base d'acide ascorbique, de lysine, de proline et de Matcha freine la croissance des tumeurs et ouvre des possibilités thérapeutiques dans le traitement des cancers de la tête et du cou. 230
Les ECGC présentes dans le Matcha répriment la biosynthèse des prostaglandines qui jouent un rôle dans la genèse du cancer.  233
Les catéchines présentes dans le Matcha possèdent des vertus anticancéreuses et semblent essentiellement efficaces contre le cancer de la prostate. On a également constaté de bons résultats pour le cancer du poumon, de la vessie et du pancréas. Différentes études révèlent toutefois des résultats différents, raison pour laquelle une recherche plus approfondie est indiquée. 239
Les polyphénols du thé noir et du thé vert peuvent être utilisés à titre préventif contre le cancer de la peau. 242
De polyfenolen in groene en zwarte thee werken kankerwerend bij longkanker. 245
C'est dans les pays où l'on boit régulièrement beaucoup de thé vert que le cancer de la prostate est le moins fréquent. 247
Le Matcha est susceptible de réduire une tension trop élevée, ainsi que le risque d'infarctus cérébral. Une consommation régulière de Matcha offre également, dans une certaine mesure, une protection contre le cancer de la prostate et le cancer du sein. Le Matcha réduit également le risque d'athérosclérose, ce qui réduit le risque cardiovasculaire et celui d'infarctus cérébral. 248
Son action antioxydante, ainsi que ses propriétés immunoprotectrices et anticancéreuses rendent le Matcha efficace contre les cancers de l'intestin, de la peau, du poumon, de la prostate et du sein. 255
Une faible concentration de Matcha semble déjà contrer la formation de tumeurs dans les intestins.  258
Les polyphénols présents dans le thé vert et le thé noir inhibent la prolifération des cellules cancéreuses et stimulent ces dernières à se détruire elles-mêmes (dans le cas du cancer du col de l'utérus).  266
Les EGCG présentes dans le Matcha incitent les cellules cancéreuses à s'autodétruire. Ainsi, le Matcha soutient l'action chimiothérapeutique (dans le cas du cancer des voies biliaires).  270
Le Matcha réduit le risque de cancer du poumon, ce qui n'est pas le cas du thé noir. 277
Le Matcha prévient la liaison des cellules pathogènes, mais non celle des cellules saines. 278
Les polyphénols présents dans le thé vert et le thé noir ralentissent la formation de tumeurs (bénignes et malignes) dans le foie. 284
Le thé vert et le thé noir réduisent le nombre de cellules cancéreuses dans le foie. Les polyphénols et l'absence de fermentation renforcent l'action anticancéreuse.  288
Les propriétés anticancéreuses des différentes catéchines présentes dans le Matcha diffèrent en fonction du type de cancer.  293
Les résultats de 48 études suggèrent que le Matcha a un effet positif sur les cancers de l'estomac et de l'intestin. De nouvelles recherches, s'intéressant également à d'autres cancers, sont recommandées en raison du manque de cohérence des résultats de ces études. 294

 

Gula Java Matcha +Vit D
Gula Java Matcha +Vit D
  • Concentration + Energie
  • Apaisement et esprit zen
  • Riche en chlorophylle pour un effet detox
  • Qualité Kotobuki Matcha
Plus d'info + acheter
Kotobuki Matcha
Kotobuki Matcha
  • Concentration, esprit zen et effet detox (chlorophylle)
  • 137x plus de catéchines EGCG que dans le thé vert
  • Super-aliment: vit. E, des fibres, des minéraux, des tanins, +15 types de protéines,...
  • Beaucoup d’antioxydants
Plus d'info + acheter
Gula Java Matcha und du fühlst dich fit und schlank