home fr
achetez où?

Safran et aromathérapie: respirer du safran est bénéfique SPM, testostérone, cortisol, Prozac, œstrogènes, anxiété, burn-out, antidépresseurs: optez pour le safran!

Le gout est unique et très addictif ! J'ai remplacé mon thé du matin par ce mélange afin d'avoir un maximum d'énergie durant la journée.

Stellina Huvenne, Thérapeute et Lifecoach, dans une critique sur son blog help-yourself.eu, France

1er novembre 2011. Le Dr Jacob Schor rédige des articles sur l'oncologie dans Naturopathic Doctors News and Review. Il est rédacteur pour Natural Medicine Journal et Naturopathy digist. www.denvernaturopathic.com

Témoignage:

"Un trait de safran modifie les taux hormonaux chez les femmes" Heather A. Hausenblas, gériatre, auteure et chercheuse. Elle a publié cinq ouvrages scientifiques, 80 articles scientifiques et réalisé 200 présentations internationales.

Le safran réduit l'anxiété et la dépression

Le safran réduit l’anxiété et la dépression

Humer du safran joue sur les hormones: testostérone, cortisol, œstrogènes, Prozac.

Un document particulièrement remarquable a été publié dans le numéro de Phytomedicine de juin 2011. H. Fukui et ses collègues expliquent que humer du safran stimule suffisamment le corps pour entraîner des changements hormonaux chez les jeunes femmes. (Fukui H., Toyoshima K., Komaki R. Effets psychologiques et neuroendocrinologiques du parfum du safran (Crocus sativus). Phytomédecine. 2011 15 juin, 18 (8-9) :726-30.) L’étude en double aveugle avec contrôle placebo consistait à exposer des sujets au safran durant une courte période (20 minutes seulement). Quarante-sept étudiantes ont pris part à l’étude. 36 ont été aléatoirement désignées pour le groupe safran et 11 pour un groupe de contrôle. Les solutions expérimentales de safran étaient tellement diluées que l’odeur de safran n’était pas perceptible. Les échantillons de salive prélevés ont servi à déterminer les taux de cortisol, testostérone et œstrogènes. Après la prise d’échantillons, les 47 participantes ont pris part à un test psychologique (le State-Trait Anxiety Inventory ou STAI) afin d’évaluer leur niveau d’anxiété. Avouons : qui penserait que renifler une substance durant vingt minutes ferait la différence ? Les chercheurs ont pourtant pu démontrer que renifler la solution de safran diluée et non reconnaissable a eu un effet significatif sur ces jeunes femmes. Leur taux de cortisol a diminué et leur taux d’œstrogènes a augmenté. Le niveau d’anxiété a également diminué dans le groupe qui avait reniflé le safran. (1)

Un autre groupe de recherche a rapporté, il y a environ trois ans, que la prise orale de 30 mg/jour de safran réduit les symptômes du SPM. Les résultats ont pu être observés après 3-4 cycles.

Dans au moins 4 études cliniques randomisées en double aveugle avec contrôle placebo, on a noté une efficacité du safran dans le traitement de la dépression. Deux de ces études reposaient sur une dose de 30 mg/jour pendant 6 semaines. 1 étude a observé la comparaison safran-placebo et la dernière a comparé l’effet du safran à celui du Prozac (antidépresseur). Le safran était bien plus efficace que le placebo et avait un effet comparable à celui du Prozac (3) (4). Les 2 études utilisaient les pistils entiers des fleurs de safran. Deux études plus récentes utilisaient les pétales des fleurs. Les résultats étaient identiques à ceux obtenus avec le véritable safran (pistils). Les pétales de fleurs de safran (Crocus sativus) ont été bien plus efficaces contre la dépression que les placebos (5) ; elles ont par ailleurs été aussi efficaces que le Prozac (6), sans effets secondaires négatifs.

Aussi étrange puisse-t-elle paraître, cette étude ne présente pas le seul exemple d’arômes ayant un impact médical.

Nous pouvons trouver d’autres exemples d’odeurs efficaces dans le domaine de l’aromathérapie. En aromathérapie, la lavande diminue l’anxiété chez les adultes mais aussi chez les patients de chirurgie pédiatrique. (7) (8) D’autres études relativement récentes suggèrent que le safran pourrait contrer efficacement toute une série d’affections médicales, notamment le cancer (9).

Au cours des douze derniers mois, une série d’études intéressantes ont été publiées sur le safran et le cancer. Une étude réalisée en octobre 2011 suggère que la crocétine extraite du safran améliore l’effet de la Vincristine dans le traitement des cancers du col de l’utérus, du poumon, de l’ovaire, et du sein (10). Une autre étude décrit l’utilisation du safran pour tuer les cellules cancéreuses de l’utérus et du sein. (11) Une autre étude publiée en mai 2011 conclut que le safran a un effet chimiopréventif sur le cancer du foie en ralentissant la prolifération cellulaire et en induisant une apoptose (12). Une publication d’avril 2011 affirme que « la crocétine influence la croissance des cellules cancéreuses en ralentissant la synthèse d’acide nucléique, en améliorant le système antioxydant et en induisant l’apoptose et entravant le facteur de croissance » (13). Des études de 2011 et 2010 soulignent une propriété possible contre le cancer du poumon (14). Une étude publiée en octobre 2010 arrive à une conclusion similaire : « …l’extrait de safran a des effets pro-apoptotiques sur les cellules cancéreuses du poumon et peut être considéré comme substance chimiothérapeutique contre le cancer du poumon ». (15) Une étude réalisée en janvier 2011 affirme que « la crocétine freine le développement des cellules cancéreuses du sein grâce à une régulation à la baisse des métalloprotéases matricielles. Trois autres études ont suggéré l’utilité du safran dans le traitement du cancer du pancréas et de la leucémie. (17)(18)(19)

Bien que la perspective de traitement du cancer par le biais d’une aromathérapie reposant sur le safran soit tentante, l’effet bénéfique du safran dans les études sur le cancer ne provient vraisemblablement pas de l’arôme. Le composant responsable, selon toute probabilité, de l’abaissement du cortisol décrit par Fukui et al. est vraisemblablement une substance volatile, comme le safranal. Pour détruire les cellules cancéreuses, c’est généralement vers la crocétine que sont orientées les recherches. C’est la substance végétale responsable de la couleur du safran. Bien qu’il serait tentant de dire aux patients d’inhaler du safran, il est préférable de leur proposer de l’ingérer si l’on souhaite contrer efficacement le cancer.

Nous pouvons affirmer assez certainement que le safran réduit l’anxiété et la dépression. Nous pouvons donc au minimum recommander aux patients cancéreux de prendre du safran pour contrer les états dépressifs. Simultanément, nous pouvons espérer que le safran les aidera à guérir de leur cancer. Bien qu’il soit en théorie moins coûteux d’utiliser les pétales de Crocus sativus au lieu du vrai safran (filaments), il est sans doute plus facile, rapide, efficace et plus abordable d’utiliser du safran pur, séché.

Sources:

1. Fukui H, Toyoshima K, Komaki R. Psychological and neuroendocrinological effects of odor of saffron (Crocus sativus). Phytomedicine. 2011 Jun 15;18(8-9):726-30.
2. Agha-Hosseini M, Kashani L, Aleyaseen A, Ghoreishi A, Rahmanpour H, Zarrinara AR, et al. Crocus sativus L. (saffron) in the treatment of premenstrual syndrome: a double-blind, randomised and placebo-controlled trial. BJOG. 2008 Mar;115(4):515-9.
3. Akhondzadeh S, Tahmacebi-Pour N, Noorbala AA, Amini H, Fallah-Pour H, Jamshidi AH, et al. Crocus sativus L. in the treatment of mild to moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial. Phytother Res. 2005 Feb;19(2):148-51.
4. Noorbala AA, Akhondzadeh S, Tahmacebi-Pour N, Jamshidi AH. Hydro-alcoholic extract of Crocus sativus L. versus fluoxetine in the treatment of mild to moderate depression: a double-blind, randomized pilot trial. J Ethnopharmacol. 2005 Feb 28;97(2):281-4. Epub 2005 Jan 6.
5. Moshiri E, Basti AA, Noorbala AA, Jamshidi AH, Hesameddin Abbasi S, Akhondzadeh S. Crocus sativus L. (petal) in the treatment of mild-to-moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial. Phytomedicine. 2006 Nov;13(9-10):607-11. Epub 2006 Sep 18.
6. Akhondzadeh Basti A, Moshiri E, Noorbala AA, Jamshidi AH, Abbasi SH, Akhondzadeh S. Comparison of petal of Crocus sativus L. and fluoxetine in the treatment of depressed outpatients: a pilot double-blind randomized trial.
Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2007 Mar 30;31(2):439-42.
7. Braden R, Reichow S, Halm MA. The use of the essential oil lavandin to reduce preoperative anxiety in surgical patients. J Perianesth Nurs. 2009 Dec;24(6):348-55.
8. Nord D, Belew J. Effectiveness of the essential oils lavender and ginger in promoting children's comfort in a perianesthesia setting. J Perianesth Nurs. 2009 Oct;24(5):307-12.
Bathaie SZ, Mousavi SZ. New applications and mechanisms of action of saffron and its important ingredients. Crit Rev Food Sci Nutr. 2010 Sep;50(8):761-86.
Zhong YJ, Shi F, Zheng XL, Wang Q, Yang L, Sun H, et al. Crocetin induces cytotoxicity and enhances vincristine-induced cancer cell death via p53-dependent and -independent mechanisms. Acta Pharmacol Sin. 2011 Oct 10. doi: 10.1038/aps.2011.109.
Mousavi SH, Moallem SA, Mehri S, Shahsavand S, Nassirli H, Malaekeh-Nikouei B. Improvement of cytotoxic and apoptogenic properties of crocin in cancer cell lines by its nanoliposomal form. Pharm Biol. 2011 Oct;49(10):1039-45.
9. Amin A, Hamza AA, Bajbouj K, Ashraf SS, Daoud S. Saffron: A potential candidate for a novel anticancer drug against hepatocellular carcinoma. Hepatology. 2011 May 23. doi: 10.1002/hep.24433.
10. Gutheil WG, Reed G, Ray A, Dhar A.  Crocetin: an Agent Derived from Saffron for Prevention and Therapy for Cancer.  Curr Pharm Biotechnol. 2011 Apr 5.
11. Samarghandian S, Tavakkol Afshari J, Davoodi S. Suppression of pulmonary tumor promotion and induction of apoptosis by Crocus sativus L. extraction.  Appl Biochem Biotechnol. 2011 May;164(2):238-47.
12. Samarghandian S, Boskabady MH, Davoodi S. Use of in vitro assays to assess the potential antiproliferative and cytotoxic effects of saffron (Crocus sativus L.) in human lung cancer cell line. Pharmacogn Mag. 2010 Oct;6(24):309-14.
13. Chryssanthi DG, Dedes PG, Karamanos NK, Cordopatis P, Lamari FN. Crocetin inhibits invasiveness of MDA-MB-231 breast cancer cells via downregulation of matrix metalloproteinases. Planta Med. 2011 Jan;77(2):146-51. Epub 2010 Aug 27.
14. Bakshi H, Sam S, Rozati R, Sultan P, Islam T, Rathore B, et al. DNA fragmentation and cell cycle arrest: a hallmark of apoptosis induced by crocin from kashmiri saffron in a human pancreatic cancer cell line. Asian Pac J Cancer Prev. 2010;11(3):675-9.
15. Dhar A, Mehta S, Dhar G, Dhar K, Banerjee S, Van Veldhuizen P, et al. Crocetin inhibits pancreatic cancer cell proliferation and tumor progression in a xenograft mouse model. Mol Cancer Ther. 2009 Feb;8(2):315-23.
16. Bakshi HA, Sam S, Feroz A, Ravesh Z, Shah GA, Sharma M. Crocin from Kashmiri saffron (Crocus sativus) induces in vitro and in vivo xenograft growth inhibition of Dalton's lymphoma (DLA) in mice.

Autres sources:

- Asian Pac J Cancer Prev. 2009;10(5):887-90.
- Fukui H, Toyoshima K, Komaki R. Psychological and neuroendocrinological effects of odor of saffron (Crocus sativus). Phytomedicine. 2011 Jun 15;18(8-9):726-30.
- Agha-Hosseini M, Kashani L, Aleyaseen A, Ghoreishi A, Rahmanpour H, Zarrinara AR, et al. Crocus sativus L. (saffron) in the treatment of premenstrual syndrome: a double-blind, randomised and placebo-controlled trial. BJOG. 2008 Mar;115(4):515-9.
- Akhondzadeh S, Tahmacebi-Pour N, Noorbala AA, Amini H, Fallah-Pour H, Jamshidi AH, et al. Crocus sativus L. in the treatment of mild to moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial. Phytother Res. 2005 Feb;19(2):148-51.
- Noorbala AA, Akhondzadeh S, Tahmacebi-Pour N, Jamshidi AH. Hydro-alcoholic extract of Crocus sativus L. versus fluoxetine in the treatment of mild to moderate depression: a double-blind, randomized pilot trial. J Ethnopharmacol. 2005 Feb 28;97(2):281-4. Epub 2005 Jan 6.
- Moshiri E, Basti AA, Noorbala AA, Jamshidi AH, Hesameddin Abbasi S, Akhondzadeh S. Crocus sativus L. (petal) in the treatment of mild-to-moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial. Phytomedicine. 2006 Nov;13(9-10):607-11. Epub 2006 Sep 18.
- Akhondzadeh Basti A, Moshiri E, Noorbala AA, Jamshidi AH, Abbasi SH, Akhondzadeh S. Comparison of petal of Crocus sativus L. and fluoxetine in the treatment of depressed outpatients: a pilot double-blind randomized trial.
- Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2007 Mar 30;31(2):439-42.
- Braden R, Reichow S, Halm MA. The use of the essential oil lavandin to reduce preoperative anxiety in surgical patients. J Perianesth Nurs. 2009 Dec;24(6):348-55.
- Nord D, Belew J. Effectiveness of the essential oils lavender and ginger in promoting children's comfort in a perianesthesia setting. J Perianesth Nurs. 2009 Oct;24(5):307-12.
- Bathaie SZ, Mousavi SZ. New applications and mechanisms of action of saffron and its important ingredients. Crit Rev Food Sci Nutr. 2010 Sep;50(8):761-86.
- Zhong YJ, Shi F, Zheng XL, Wang Q, Yang L, Sun H, et al. Crocetin induces cytotoxicity and enhances vincristine-induced cancer cell death via p53-dependent and -independent mechanisms. Acta Pharmacol Sin. 2011 Oct 10. doi: 10.1038/aps.2011.109.
- Mousavi SH, Moallem SA, Mehri S, Shahsavand S, Nassirli H, Malaekeh-Nikouei B. Improvement of cytotoxic and apoptogenic properties of crocin in cancer cell lines by its nanoliposomal form. Pharm Biol. 2011 Oct;49(10):1039-45.
- Amin A, Hamza AA, Bajbouj K, Ashraf SS, Daoud S. Saffron: A potential candidate for a novel anticancer drug against hepatocellular carcinoma. Hepatology. 2011 May 23. doi: 10.1002/hep.24433.
- Gutheil WG, Reed G, Ray A, Dhar A.  Crocetin: an Agent Derived from Saffron for Prevention and Therapy for Cancer.  Curr Pharm Biotechnol. 2011 Apr 5.
- Samarghandian S, Tavakkol Afshari J, Davoodi S. Suppression of pulmonary tumor promotion and induction of apoptosis by Crocus sativus L. extraction. Appl Biochem Biotechnol. 2011 May;164(2):238-47.
- Samarghandian S, Boskabady MH, Davoodi S. Use of in vitro assays to assess the potential antiproliferative and cytotoxic effects of saffron (Crocus sativus L.) in human lung cancer cell line.
- Pharmacogn Mag. 2010 Oct;6(24):309-14.
- Chryssanthi DG, Dedes PG, Karamanos NK, Cordopatis P, Lamari FN. Crocetin inhibits invasiveness of MDA-MB-231 breast cancer cells via downregulation of matrix metalloproteinases. Planta Med. 2011 Jan;77(2):146-51. Epub 2010 Aug 27.
- Bakshi H, Sam S, Rozati R, Sultan P, Islam T, Rathore B, et al. DNA fragmentation and cell cycle arrest: a hallmark of apoptosis induced by crocin from kashmiri saffron in a human pancreatic cancer cell line. Asian Pac J Cancer Prev. 2010;11(3):675-9.
- Dhar A, Mehta S, Dhar G, Dhar K, Banerjee S, Van Veldhuizen P, et al. Crocetin inhibits pancreatic cancer cell proliferation and tumor progression in a xenograft mouse model. Mol Cancer Ther. 2009 Feb;8(2):315-23.
- Bakshi HA, Sam S, Feroz A, Ravesh Z, Shah GA, Sharma M. Crocin from Kashmiri saffron (Crocus sativus) induces in vitro and in vivo xenograft growth inhibition of Dalton's lymphoma (DLA) in mice.
- Asian Pac J Cancer Prev. 2009;10(5):887-90.
- Boskabady MH, Shafei MN, Shakiba A, Sefidi HS. Effect of aqueous-ethanol extract from Crocus sativus (saffron) on guinea-pig isolated heart. 
- Phytother Res . 2007 Dec 4;
- Aung HH, Wang CZ, Ni M, Fishbein A, Mehendale SR, Xie JT, Shoyama CY, Yuan CS. Crocin from Crocus sativus possesses significant anti-proliferation effects on human colorectal cancer cells. 
- Exp Oncol . 2007 Sep; 29 ( 3 ): 175-80 .
- Schmidt M, Betti G, Hensel A. Saffron in phytotherapy: pharmacology and clinical uses. 
- Wien Med Wochenschr . 2007; 157 ( 13-14 ): 315-9 . Review.
- Ochiai T, Shimeno H, Mishima K, Iwasaki K, Fujiwara M, Tanaka H, Shoyama Y, Toda A, Eyanagi R, Soeda S. Protective effects of carotenoids from saffron on neuronal injury in vitro and in vivo. 
- Biochim Biophys Acta . 2007 Apr; 1770 ( 4 ): 578-84 .
- Moshiri E, Basti AA, Noorbala AA, Jamshidi AH, Hesameddin Abbasi S, Akhondzadeh S. Crocus sativus L. (petal) in the treatment of mild-to-moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial.
- Phytomedicine . 2006 Nov; 13 ( 9-10 ): 607-11
- Sheng L, Qian Z, Zheng S, Xi L. Mechanism of hypolipidemic effect of crocin in rats: crocin inhibits pancreatic lipase. 
- Eur J Pharmacol . 2006 Aug 14; 543 ( 1-3 ): 116-22.

 

 

Gula Java Safran
Gula Java Safran
  • Bien-être + énergie
  • Safran Slow Food de la meilleure qualité (ISO 1) de Jiloca, Espagne
Plus d'info + acheter
Nous pouvons affirmer assez certainement que le safran réduit l'anxiété et la dépression. Safran et aromathérapie: respirer du safran est bénéfique SPM, testostérone, cortisol, Prozac, œstrogènes, anxiété, burn-out, antidépresseurs: optez pour le safran! Humer du safran joue sur les hormones : testostérone, cortisol, œstrogènes, Prozac. Les pétales de fleurs de safran (Crocus sativus) ont été bien plus efficaces contre la dépression que les placebos (5) ; elles ont par ailleurs été aussi efficaces que le Prozac (6), sans effets secondaires négatifs. Le Jiloca, un affluent du fleuve Ebro, arrose Monreal del Campo.