home fr
achetez où?

Cancer, diabète, ménopause: attention! Plus de 24 500 substances chimiques nocives trouvées dans l'eau de bouteilles en plastique.

Lors d'une étude allemande récente, près de 25 000 substances chimiques ont été découvertes dans l'eau de bouteilles en plastique. Selon l'étude publiée dans le magazine Plosone, bon nombre de ces produits chimiques renforcent l'action des médicaments dans votre organisme.

Femme avec bouteille en plastique, étude allemande : BPA, les androgènes et œstrogènes présents dans les bouteilles en plastique provoquent le cancer, le diabète, une ménopause et une puberté précoces. Tétine en plastique pour bébé

L’étude a été divisée en deux parties et fournit des éclaircissements sur les œstrogènes,  les androgènes et les hormones présents dans l’eau.

Au cours de la première partie de l’étude, 18 échantillons prélevés à partir de différentes bouteilles d’eau vendues dans le monde entier ont été étudiés. Des analyses chimiques ont déterminé si l’eau avait des effets incommodants sur les récepteurs des œstrogènes et des androgènes. À titre de comparaison, l’eau de ville a également été analysée. Les chercheurs ont été scandalisés : la plupart des eaux issues de bouteilles en plastique semblaient présenter une importante interférence avec les récepteurs hormonaux des œstrogènes et des androgènes. L’eau du robinet ne montrait aucune activité sur ces récepteurs.

Durant la deuxième partie de l’étude, les scientifiques ont voulu déterminer quels étaient les produits chimiques à l’origine de ces perturbations hormonales. Ils ont trouvé dans l’eau en bouteille plus de 24 500 produits chimiques différents, dont des maléates et des fumarates, tous deux connus comme étant de puissants perturbateurs de notre système endocrinien.

Attention: l’eau provenant de bouteilles en plastique à l’origine de maladies cardiovasculaires, du diabète et du cancer!

Les maléates et fumarates utilisés pour fabriquer des bouteilles d’eau en plastique sont nocifs.

Malgré les résultats alarmants de l’étude susmentionnée, vous ne devez toutefois pas craindre directement pour votre santé si vous buvez depuis des années de l’eau provenant de bouteilles en plastique. Une bonne hydratation est et demeure essentielle et ces bouteilles constituent parfois la seule option.  Boire de temps à autre une gorgée à la « fontaine empoisonnée » des bouteilles en plastique n’occasionnera pas immédiatement d’importants dommages chez un adulte en bonne santé. Toutefois, il est préférable d’opter pour de l’eau en bouteille en verre.

L’exposition aux produits chimiques présents dans les bouteilles en plastique présente un risque plus important surtout pour les jeunes enfants et les femmes (en âge de procréer et pendant la grossesse). Ces substances sont susceptibles d’entraîner un retard de croissance, une puberté précoce, une naissance prématurée, une infertilité, une ménopause précoce, … pour ne citer que quelques-unes des conséquences.

Mais il n’y a pas que les femmes et les enfants qui devraient de préférence éviter les bouteilles en plastique. Des études de plus en plus nombreuses indiquent que les substances chimiques présentes dans le plastique peuvent causer diabète, maladies cardiovasculaires et même certaines formes de cancer.

Le bisphénol A (BPA) est toxique pour l’homme et pour l’environnement.
Il est présent dans les tétines pour bébés, dans les conserves, etc.

Au lieu de boire de l’eau provenant de bouteilles en plastique, prenez plutôt l’habitude d’emporter partout avec vous une bouteille en verre réutilisable. De nombreuses communes prévoient aujourd’hui des fontaines d’eau où vous pouvez remplir votre bouteille. Ce qui a commencé comme un mouvement de protection de l’environnement est maintenant devenu une étape nécessaire pour préserver notre santé.

Plus tôt dans l’année, la Food and Drugs Administration (FDA, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a proclamé une interdiction à l’encontre du bisphénol A (BPA), une substance chimique courante qui entre/entrait notamment dans la fabrication des bouteilles en plastique et dans le revêtement intérieur des boîtes de conserve. Le BPA était également utilisé dans les biberons et tétines pour bébés, même lorsque le fabricant affirmait que ses produits ne contenaient  aucune substance chimique.

Et le BPA n’est malheureusement pas la seule substance chimique qui semble présente dans la nourriture contenue dans de tels emballages…

Avis Amanprana:

Prenez autant que possible, vous-même, le contrôle de votre santé ; ne laissez pas d’autres s’en charger. Investissez dans une bouteille d’eau en verre réutilisable ou buvez uniquement des boissons provenant de bouteilles en verre. Pour votre santé, utilisez une bouteille en verre ou une gourde en acier inoxydable. De plus en plus de fabricants utilisent des bouteilles en verre, souvent protégées par une housse afin d’éviter de les casser.

Source: http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0072472

La bouteille Eco Respekt
La bouteille Eco Respekt
  • Bouteille en verre avec bouchon en liège et housse en matériau recyclé
  • Convient pour boissons fraîches et chaudes
  • Résiste au lave-vaisselle
  • 100% pour la bonne cause "Sauvez la mer"
Plus d'info + acheter
Utilisez donc cette bouteille ' Eco Respekt ', fabriquée dans un verre solide et très épais, logée dans une housse isolante et antichoc en matériau recyclé, sans métaux toxiques Les jeunes athlètes buvent Gula Java boisson performance pour les 10 Miles Antwerp