home fr
achetez où?

La protection des mers, des océans et de la biodiversité accuse un lourd retard

Les océans ont besoin de protection

À peine 4 % des océans sont protégés selon une étude réalisée par l’Institut des océans et de la pêhe de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC).
C’est une proportion assez faible, compte tenu des efforts déployés. Il reste donc un long chemin à parcourir. Les résultats de l’étude indiquent qu’il reste encore beaucoup à faire pour remplir l’objectif minimum qui consiste à mettre un frein à la destruction de la biodiversité.

Les objectifs d'Aichi pour la protection et la restauration de la biodiversité

Les objectifs d’Aichi ont été fixés en 2010. Ils ont été adoptés par près de 200 pays réunis à Nagoya, au Japon. Dans le cadre d’un protocole, ces nations se sont engagés sur les Objectifs d’Aichi pour lutter contre le déclin de la biodiversité dans le monde, et pas seulement dans les océans. Elles ont ainsi convenu de protéger à l’horizon 2020 au moins 10 % des zones marines dans le cadre d’aires marines protégées (AMP). À ce jour, il reste encore 6 % de zones marines à protéger.
En plus des 10 % convenus, d’autres engagements supplémentaires ont été pris. Les aires protégées doivent aussi être gérées de manière durable, et préserver sa représentation écologique. De cette façon, on assure non seulement la protection, mais aussi la conservation de la nature.

Des zones de non-prélèvement dans les océans

Les pays doivent travailler à l’établissement d’AMP. Ils doivent aussi établir des zones de non-prélèvement. Il s’agit de zones dans lesquelles il est interdit d’exploiter les ressources naturelles vivantes. On pense ici aux poissons, aux algues et aux coquillages et crustacés. Par ailleurs, on estime que les ressources non vivantes ne devraient pas non plus être exploitées. Cela implique, par exemple, le pétrole et le gaz. À ce jour, à peine 16 % des zones marines protégées (0,5 % de tous les océans) sont classées comme zones de non-prélèvement.

Jetez un œil sur Google Earth Océans

Vous souhaitez visiter nos océans ? Google a mis en place un site vitrine où vous pouvez explorer les différentes zones de nos océans, dans différentes situations : Google Earth Oceans. Les images offertes sont d’un grand intérêt pour les visiteurs, mais elles illustrent aussi les changements observés au cours des dernières années.

Le dauphin, indispensable à la biodiversité des mers En protégeant les océans, nous pouvons assurer la survie des poissons