home fr
achetez où?

 Les conserves et les sushis menacent gravement le thon rouge

 

Tsukiji Markt à Tokyo

Il semblerait que le sort réservé au thon rouge est le même que celui subi par le buffle sauvage. La subsistance même du thon rouge est menacée. Sa capture est l'une des plus rentables du commerce de la pêche. Un seul grand thon rouge peut rapporter jusqu'à € 15 000. On estime que la population de thon rouge adulte a diminué de 90% dans l'océan Atlantique occidental depuis 1970. Depuis 1960 ce magnifique poisson souffre de surpêche. Auparavant, seuls les grands exemplaires tels que le Mattanza faisaient l'objet de la pêche. Le thon rouge se situe tout en haut de l'échelle de l'évolution des poissons. Cet être vivant incroyable peut atteindre des vitesses jusqu'à 80 km par heure, démarre plus vite qu'une Porsche et traverse chaque année l'océan Atlantique.

 

Le thon rouge peut peser jusqu'à 700 kg et fait partie des poissons les plus rapides de l'océan. Le secret de toute cette énergie réside dans le fait qu'il a le sang chaud. Mais ce n'est pas ce qui le rend intéressant pour les sushis et sashimis. Ces spécialités sont dégustées exclusivement pour le goût, le goût d'un steak de première classe, celui du thon surgelé du marché de Tsukiji à Tokyo, au Japon. Il va sans dire que les Japonais le convoitent comme mets exquis et que les européens et les américains le mettent en boîte.