home fr
achetez où?

Ensemble, nous pouvons protéger les océans: quelques bonnes initiatives

Avec de bonnes initiatives nous pouvons protéger les océans.

Les petits gestes font déjà une différence. Beaucoup de petites initiatives peuvent donc faire une grande différence. Ensemble, nous pouvons prévenir la pollution des océans et des mers et ainsi contribuer à la préservation des espèces en voie d'extinction. Evitez le plus possible les déchets plastiques. Triez et recyclez, soutenez les bonnes initiatives. Participez et sauvez la mer!

Des messages positifs dans la presse:

- Ecover et son Ocean Plastic Project : une vaisselle propre et une mer propre.  

Le plastique est un énorme problème pour nos océans, mais aussi pour toutes les eaux, les mers, lacs ou rivières de notre planète. Le plastique est fragmenté en petits morceaux (micro-plastiques) et sont alors ingérés involontairement par les poissons et autres créatures marines. Et ... du plastique dans le poisson signifie également du plastique dans notre alimentation. Le plastique est toxique, il ruine entièrement la survie d'espèces animales. Moins il y aura de plastique dans les océans, mieux tout le monde se portera: les poissons, les humains et toutes les autres formes de vie sous et hors de l'eau.

C'est l'avis d'Ecover. C'est la raison pour laquelle Ecover sensibilise à la problématique du plastique dans les océans et se penche sur des pistes pour recycler et bannir le plastique des océans. Une première étape: la bouteille de savon vaisselle 'édition spéciale' Ecover Ocean Plastic, composée à 100% de plastique recyclé, dont 10% de plastique en provenance des océans.

- Interdiction de sacs en plastique à Los Angeles

Les petites épiceries de Los Angeles proposent des sacs réutilisables ou en papier à 10 cents au lieu des sacs en plastique gratuits. Le but de cette action est de réduire la quantité de déchets qui finit dans les décharges, les cours d'eaux et les océans.

- Une gourde comestible qui pourrait remplacer les bouteilles en plastique.

La solution au problème croissant des déchets plastiques? Trois étudiants en design espagnols ont inventés une bouteille d'eau comestible. Les concepteurs Rodrigo García González, Couche Guillaume et Pierre Paslier ont appelé leur création « Ooho ». Il s'agit d'une membrane gélatineuse qui encapsule son contenu comme le ferait une vessie. Vous avez soif? Percez la membrane et buvez! La membrane est fabriquée en algues brunes et en chlorure de calcium, elle est donc comestible, hygiénique et biodégradable.

- De petites lampes LED dans les filets de pêche pour épargner les tortues.

Pour que moins de tortues ne soient prises dans les filets de pêche, des biologistes marins américains ont attaché de petites lumières LED aux filets. Les lumières sont visibles pour de nombreuses espèces de tortues, mais pas pour la plupart des poissons. Lors des expériences, 40% de tortues marines vertes en moins se sont empêtrées dans les filets. Le produit de la pêche est quant à lui resté identique.

- Les baleines ne s'échouent plus sur les plages des îles Canaries depuis l'interdiction des sonars.

En 2004, les baleines venaient s'échouer et périr en masse sur les côtes de Fuerteventura et Lanzarote. Les baleines sont très sensibles à l'équipement sonar. Ainsi, nous savons aujourd'hui que les animaux paniquent et que leur comportement de plongée est perturbé. Nous savons aussi que les sonar sont sources de douleurs chez les baleines, des douleurs qui peuvent être comparés aux symptômes de décompression chez les plongeurs qui remontent trop vite. Depuis l'interdiction en 2004 de l'utilisation de sonars dans la marine aux îles Canaries, il n'y a plus jamais eu d'échouages en masse de baleines sur ces côtes. Une bonne décision donc. Espérons que d'autres pays suivent l'exemple de l'Espagne.

Dos Winkel, les fotos sous-marin Des initiatives positives concernant Sauvez la Mer