home fr
achetez où?

Votre corps, ce héros, l'acide linoléique et alpha-linolénique

Au départ de l'acide linoléique et alpha-linolénique, votre corps peut produire tous les acides gras dont vous avez besoin.

Il s'agit d'un processus naturel. Le rapport omégas 3 / omégas 6 est primordial pour un métabolisme aisé. Deux études ont calculé quelle doit être la proportion entre les omégas 3 et 6 pour une conversion maximale en DHA et EPA. L'étude a révélé qu'il fallait une part d'omégas 3 et deux à quatre parts d'omégas 6. Plus la part d'omégas 6 est important, moins il y a d'acide alpha-linolénique transformé. Pour une conversion idéale, la FAO recommande un rapport omégas 3/6 maximal de 1/10. (78) Un autre test a démontré que jusqu'à 1/7 (omégas 3/6), la conversion se déroule parfaitement et que si la proportion d'omégas 6 dépasse 7, la conversion vers EPA et DHA diminue sensiblement. Il n'en va pas de même dans le cas contraire.

Trop d'omégas 3 peuvent freiner la conversion de l'acide linoléique vers AA, parce qu'ils utilisent les mêmes enzymes. 'A partir de l'acide alpha-linolénique et de l'acide linoléique, la plupart des personnes saines peuvent produire tous les acides gras - oméga 3 et oméga 6 - dont ils ont besoin', dit Udo Erasmus. Dans leur livre 'Het Omega Plan' (Le Plan Oméga), Artemis Simopoulos et Robinson affirment que près de 10 % de tous les acides alpha-linoléniques sont transformés en EPA ou DHA. Des études scientifiques démontrent que le métabolisme se situe entre 5 % et 20 % pour des personnes saines et que le taux n'est que très exceptionnellement de 0 %. Une analyse du taux d'acides gras peut déterminer si vous faites partie de ces quelques exceptions.