home fr
achetez où?

Ambassade du Japon à Bruxelles, 22 février 2013: Amanprana soutient la protestation mondiale contre le massacre inutile de dauphins

Protestation pacifique d'Amanprana et de Martine Prenen contre l'abattage massif de dauphins au Japon

Amanprana proteste contre l'abattage des dauphins

Le 22 février 2013, des manifestations pacifiques eurent lieu dans les ambassades japonaises du monde entier pour s'opposer à l'abattage massif de dauphins.

Chaque année, 20 000 dauphins, marsouins et petites baleines sont chassés et abattus dans les eaux japonaises. De septembre à mars, les pêcheurs capturent des bancs entiers de petits cétacés dans les eaux peu profondes des baies, pour ensuite les blesser avec un couteau et les noyer. Cette habitude était pratiquement inconnue en 2003, jusqu'à ce que Sea Shepherd diffuse des films et photos obtenus secrètement de la désormais célèbre et sanglante 'The Cove' dans le village de Taiji.

Sur l'entrefaite, plusieurs campagnes ont été menées contre la tuerie des dauphins. En 2009, le documentaire 'The Cove' consacré au massacre de dauphins et de baleines dans la baie de Taiji a choqué le monde entier. Par leur manifestation du 22 février dernier, les contestataires veulent accentuer la pression sur les autorités japonaises pour mettre un terme à ces tueries destructives et cruelles. La cheville ouvrière de cette journée de protestation mondiale, Shona Lewendon, est parvenue grâce à Facebook à mobiliser les citoyens de 41 pays et les inciter à manifester pacifiquement aux portes de l'ambassade japonaise de leurs pays respectifs. En outre, le même jour, les manifestants se sont tournés vers le CIO, le Comité International Olympique, organisateur du plus grand événement sportif du globe : les principales villes des six continents ont fait entendre leur voix au Japon et au CIO.

Martine Prenen et Amanprana contre l'abattage des dauphins

Pas de Jeux Olympiques au Japon tant que dure l'abattage massif des dauphins !

Le gouvernement japonais est informé des tueries à Taiji et ailleurs, mais n'entreprend rien. L'abattage de dauphins y est toujours autorisé. Le Japon ayant posé sa candidature aux Jeux Olympiques de 2020, le Comité International Olympique s'y rendra prochainement pour y ausculter les infrastructures prévues par Tokyo pour les Jeux de 2020. La vague de protestation vise à empêcher que le Comité International Olympique ferme les yeux sur cette pratique barbare. Nous estimons qu'un pays qui détruit ainsi son patrimoine animalier n'est pas digne de recevoir les JO. Le CIO ne peut plus ignorer les tueries sanguinaires et le commerce de dauphins et baleines!

La viande de dauphin impropre à la consommation

Certains dauphins capturés sont revendus dans les parcs d'attractions du monde entier. Mais la majorité des dauphins et petites baleines capturés à Taiji sont massacrés et leur viande vendue pour la consommation commerciale. Des scientifiques réputés du monde entier avertissent cependant des niveaux élevés de mercure, PCB et autres substances polluantes présents dans la chair des dauphins. La population locale de Taiji néglige toutefois ces avertissements, en déclarant que de nombreuses personnes âgées se sont toujours nourries de dauphins. Ils acceptent ainsi la propagande du gouvernement nippon, qui prétend que les niveaux de mercure dans la viande sont insignifiants.

Amanprana et des vedettes flamandes protestent : "Le massacre de dauphins n'est pas un sport olympique !"

Dans la charte olympique, le rôle du CIO précise qu'il lui incombe d'encourager et soutenir une approche responsable des problèmes d'environnement (…) et d'exiger que les Jeux Olympiques soient organisés en conséquence. Par la manifestation du 22 février 2013, les protestataires veulent clairement montrer au Comité International Olympique que le monde les observe. Le Japon doit prendre sa responsabilité par rapport au massacre des dauphins et baleines et préserver ses populations animales.

Il y a deux ans, des milliers de signatures contre le massacre de dauphins avaient été remis à l'ambassadeur japonais de Bruxelles, en présence de Tom Waes et Dirk Draulans, deux vedettes flamandes. D'autres ont suivi leur exemple cette année, entre autres Martine Prenen, présente avec Amanprana à la manifestation du 22 février à Bruxelles.

Martine Prenen et Amanprana condamnent l'abattage des dauphins
Martine Prenen et Amanprana condamnent l'abattage des dauphins

Protestations d'Amanprana à l'ambassade du Japon Martine Prenen et Amanprana contre l'abattage des dauphins Martine Prenen signe une pétition contre l'abattage dauphins
Protestations d'Amanprana à l'ambassade du Japon
Martine Prenen et Amanprana contre l'abattage des dauphins
Martine Prenen signe une pétition contre l'abattage dauphins

Liens

http://m.youtube.com/watch?v=LcXAON250dA
http://m.youtube.com/?piggyback=2#/watch?v=81QMlYKYzVU
https://www.facebook.com/events/198864223593289
http://www.seashepherd.nl/cove-guardians/cetacean-kill.html
http://www.causes.com/actions/1724723?recruiter_id=52530925&utm_campaign...
http://www.taijicove.com

 

Certains dauphins capturés sont revendus dans les parcs d'attractions du monde entier.le documentaire 'The Cove' consacré au massacre de dauphins et de baleines dans la baie de Taiji a choqué le monde entierProtestation pacifique d'Amanprana et de Martine Prenen contre l'abattage massif de dauphins au Japon Amanprana et des vedettes flamandes protestent : "Le massacre de dauphins n'est pas un sport olympique !" La viande de dauphin impropre à la consommation