Home Produits Info & Contact Recettes Sauvez la mer Fans    
Facebook AmanpranaTwitter AmanpranaPinterest AmanpranaGoogle Plus AmanpranaYoutube Channel Amanprana
 
  Noble-House, Amanprana, nourriture biologique pour une vie sereine  
 
 
 
 
NO
 Huile de palme rouge d'Amanprana et femmes d'Hamar

  Huile de palme rouge d'Amanprana et femmes d'Hamar

Dans leur livre ”Verre Schoonheid” (Beauté éloignée - titre italien originel : ‘L’arte Del Corpo”), Bertie et Dos Winkel ont photographié l'individu entièrement intégré à son environnement. Car un individu sans son groupe ne peut exister. Les parures corporelles relatent les différentes phases de la vie.

À l'instar de la biodiversité, qui recule devant l'extension des monocultures, des tribus isolées sont menacées d'extinction par les influences occidentales. Ils ont photographié 27 tribus d'Afrique, Amérique du Sud, Inde, Asie du Sud-est et Mélanésie, immortalisées, dans le respect des rites locaux, pour conscientiser l'Occidental que son uniformité étouffante ne doit pas évincer la diversité des cultures. C'est pourquoi Amanprana a choisi une photo de ce superbe album pour souligner l'importance du défi : conserver et respecter la biodiversité entre hommes, cultures et tribus. Ainsi, plus de 600 sortes de palmiers sont directement menacés par les monocultures de production d'huile de palme.

Cette femme porte deux colliers autour du cou, ce qui signifie qu'elle est mariée. Le troisième, avec une extrémité cylindrique, indique quelle est la première épouse de son mari, puisque la polygamie est autorisée dans la tribu Hamar.

Hamar - Éthiopie, Afrique orientale

Cinq siècles avant notre ère, le poète grec Hérodote parlait des femmes libyennes, "parées d'ornements et enduites de couleurs rouges". Deux millénaires et demi plus tard, cette description correspond encore parfaitement à la tribu Hamar. Pour la coiffure traditionnelle, les cheveux sont tissés avec un mélange d'argile rouge et de graisses animales. "L'ocre rouge a apporté à la préhistoire la langue de l'image", résume André Leroi-Gourhan, l'historien français spécialiste de la Préhistoire. La coquetterie et la séduction ne sont pas les seules raisons d'utiliser des pigments rouges. Dans toutes les civilisations et toutes les époques, l'ocre rouge a toujours eu une forte connotation religieuse. Il est intimement lié au sang, à la vitalité, à la fertilité et même à la puissance. Les jeunes filles, immuables prêtresses de la beauté, reprennent inconsciemment les coutumes de leurs lointains ancêtres et s'enduisent leur peau, les cheveux, les bijoux et les biens de plusieurs couches d'argile rouge.

"Je suis corps tout entier et rien autre chose", Ainsi parlait Zarathoustra, de Friedrich Nietzsche. L'art de l'ornement corporel est pratiqué par les individus de tous les pays de la terre pour honorer le cosmos. Ils déterminent leur identité par la façon de décorer leur corps : émouvante, angoissante, effrayante, repoussante ou au contraire séduisante. Les décorations corporelles s'accompagnent aussi de bijoux. En Afrique, le bijou est un objet à part entière, qui marque la transition entre les mondes physique et spirituel. Il accorde au corps une symbolique sociale et religieuse et en même temps, lui donne une incontestable dimension érotique. Dans la tribu Hamar, qui vit autour de la vallée Omo en Éthiopie, les bijoux ont une grande importance qui reflète la position sociale de la personne qui les porte. Info : www.dos-bertie-winkel.com

Info : www.dos-bertie-winkel.com

 
 
   
   

Inscrivez-vous ici et recevoir notre newsletter Où pouvez-vous acheter des produits bio d'Amanprana